Comment réaliser une bouture de plante ?

Publié le : 01 septembre 20213 mins de lecture

Vous aimez planter des arbres et des fleurs, pendant de vos temps libres, dans votre jardin. Sachez qu’il existe en ce moment des techniques qui vous permettent d’améliorer votre plantation. Par exemple, il y a le bouturage, c’est une technique qui accélère la multiplication des végétaux. Le principe de fonctionnement de cette méthode est assez simple, il faut prélever un petit morceau du végétal et puis le replanter. Le but est qu’il puisse se développer avec de nouvelles racines et qu’il donne naissance à une autre plante. Quelles sont les étapes à suivre pour la bouture d’une plante ?

La bouture des plantes dans l’eau

Pour le bouturage, il existe plusieurs possibilités. La bouture dans l’eau figure comme la plus utilisée. Il est possible de la réaliser en été ou encore au printemps. Cette stratégie est conseillée pour les plantes dans les appartements et les plantes à cultiver à l’extérieur. Vous pouvez l’utiliser pour le laurier rose ou encore pour le saule. Commencez par prélever une tige de 15 cm de long, retirez les feuilles et placez-la dans un verre d’eau. Attendez quelque temps pour voir apparaître les racines. Après l’apparition de ces dernières, vous pouvez repiquer la plante dans un autre pot.

La technique de la bouture à talon

La bouture à talon est une méthode, souvent, conseillée en automne. C’est la solution parfaite pour les végétaux ligneux, cela dit, les végétaux qui font du bois. Il y a par exemple la glycine, les arbustes ainsi que le romarin. Il suffit d’enlever une tige secondaire et de conserver un centimètre de la tige principale. Après cette étape, plantez le talon sur un mélange de terreau ainsi que de sable. Maintenez-le dans une zone humide, quelque temps suivant la plantation, de nouvelles racines vont apparaître. Avec cette stratégie, il est conseillé de ne repiquer en pleine terre que quelques mois après.

Des conseils supplémentaires pour réussir la bouture

Pour réussir la bouture des plantes, il est essentiel de réaliser le processus en fonction du calendrier. Le bouturage est surtout idéal en hiver, en automne et en printemps. Pendant le mois d’aout, il peut se faire avec du bois dur. C’est ce que l’on appelle « bouturage à bois sec ». N’oubliez pas que toutes les plantes ne sont pas à bouturer. Certaines espèces ne sont pas compatibles à cette technique. Vous pouvez bouturer les vivaces, les arbres, les grimpantes, les succulentes, les arbustes …

Plan du site